vin
de sureau

Le vin de sureau est un apéritif incroyablement parfumé, qui fait penser à l'enfance, aux jeux dans les jardins...

ATTENTION : ce vin se fait avec les fleurs du sureau noir : sambucus nigra, n'utilisez pas l'hièble qui n'est pas un arbuste, mais une herbacée ressemblant par ses fleurs au sureau noir, mais on ne peut pas se tromper : celui-ci est un arbuste.



L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.

luxe campagne

mise en bouteille du vin de sureau

Choisir 6 belles fleurs (ombelles) par litre de vin.
Elles doivent-être bien épanouies, mais non passées (ne pas utiliser les premières fleurs de la saison)
la cueillette se fera de préférence le matin de bonne heure. (attention aux insectes qui vivent dans les fleurs)

les mettre à macérer dans le vin pendant 48 heures dans un récipient pouvant être fermé non hermétique.
les fleurs remontent en surface : il faut les pousser vers le fond de temps en temps pour mélanger.
la macération se fait dans un local frais (cave...)

Après 48 heures : retirer les fleurs en les pressant fortement à la main pour en extraire le jus.

filtrer 3 fois avec les linges.

mélanger le vin filtré avec le sucre et l'alcool de fruit. (on peut utiliser plus de sucre suivant ses goûts)

mettre en bouteille et boucher. Cacheter si on veut.

on peut goûter une ou deux semaines plus tard, mais le sucre se transforme en alcool en bouteille, le goût se transforme au fil des mois. ce vin est à boire dans l'année, mais peut éventuellement être conservé un peu plus longtemps. Quelquefois, il devient pétillant, cet effet provient de la fermentation du dépôt dans la bouteille, il est incontrôlable.
Conserver le vin au frais à la cave.

il reste toujours un dépôt après les filtrage, ce n'est pas grave ! ce pollen donne du goût, il faut d'ailleurs le mélanger dans la bouteille avant de servir très frais. Ce dépôt rend le vin blanc trouble, c'est pourquoi il est préférable d'utiliser du rosé. (je préfère par ailleurs le rosé au rouge, car il fait plus ressortir le caractère du sureau, mais c'est une question de goûts)

Matériaux :
- un grand récipient adapté
avec couvercle
- vin rosé ou blanc ou rouge
12 degrés mini
- 6 ombelles par litre
- 1 verre d'alcool de fruit par litre
(2 litres pour 18 bouteilles)
- 150g de sucre par litre
(2kg pour 18 bouteilles)
- bouchons en liège
- bouche bouteille solide
- cire (pas obligatoire)
- local frais
- linges pour filtrer
- entonnoir

étiquette pour les bouteilles

Une autre recette à base de sureau :
le vinaigre de fleurs de sureau

Toutes nos recettes de campagne

Contact Mentions légales Actuellement : œuf mimosa