le sureau

sureau


Il est aussi appelé le Seigneur des ruines.

Elder tree en anglais vient de Older (le senior...)

Le sureau est aussi appelé le prince des ruines, ou suzerain des décombres, car il pousse fréquemment dans les bâtiments en ruine et les vieux murs de pierre écroulés des maisons abandonnées...

Cet arbuste est donc par excellence un...

luxe de la campagne

les baies du sabucus nigra

On racontait autrefois que Judas s'était pendu à un arbre de sureau après avoir trahi le Christ !

C'est dire si cet arbuste avait mauvaise réputation dans nos campagnes. On nous interdisait souvent aussi, dans notre enfance de le toucher ou d'en utiliser les fruits et même le bois ou les fleurs : "c'est du poison"...

Pourtant le sureau noir (sambucus nigra) est un pur don de la nature, dès l'antiquité, les gaulois l'utilisaient pour de nombreuses fonctions, en particulier pour teindre leurs vêtements.
Attention toutefois, il existe plusieurs sureaux dont l'hièble ( ou yèble) qui est toxique en raison de ses propriétés vomitives et laxatives, là, il ne s'agit pas d'un arbuste comme le bon sambucus nigra, mais d'une plante herbacée, qui donne une fleur sur une tige, puis une grappe dont les fruits ont un goût plutôt amer. On peut confondre le sureau noir avec l'hièble si on ne sait pas que les baies de se dernier sont tournées vers le ciel alors que celles du premier sont penchées vers le sol, par ailleurs, si on trouve un arbuste, on ne peut pas se tromper.

Si les fruits du sureau noir ne sont pas toxiques, il est conseillé de les consommer crus en faible quantité et lorsqu'ils sont bien mûrs, ou alors de les faire cuire. En effet ils contiennent aussi une substance légèrement toxique qui disparaît à la cuisson à 70° : la sambucine.

Le nom scientifique "Sambucus" viendrait du grec "sambûka" qui était une sorte de flûte que les bergers taillaient dans un morceau de bois creux de sureau.

Ses fleurs sont également dénommées la vanille du pauvre. On comprend pourquoi quand on les utilise pour parfumer une crème par exemple !

On consomme surtout le sureau dans les pays de l'est de la France, et plus généralement en Autriche, Allemagne et les pays du Nord de l'Europe.

Le sureau noir a des propriétés purgatives, sudatives, laxatives. On s'en sert pour combattre notamment les rhumes et la grippe. Ses fleurs sont, selon notre point de vue, la partie la plus intéressante de la plante, tant pour leurs propriétés médicinales et culinaires que pour leur parfum merveilleux.

Nous avons découvert «Délices du Maine»,
Produits à base de sureau noir qui exploite dans l'Ouest de la France un verger de 1500 arbustes. Il en fait des produits disponibles sur son site en ligne des confitures ou des sirops et jus de fruits...


Les recettes culinaires de Luxe Campagne
à base de sureau :
le vinaigre de fleurs et le vin de sureau


Le purin de feuilles éloigne les rongeurs. Pour cela, il suffit simplement de faire tremper dans l'eau des feuilles de sureau noir pendant 3 semaines, et de verser le jus dans les trous de souris pour les chasser.
Les fleurs, une fois séchées, entrent dans la composition de nombreuses recettes à réserver aux fines bouches !
On en fait par exemple des tisanes, on peut même tremper les ombelles retournées dans la pâte à crêpes et les faire cuire pour en faire de délicieuses galettes.
On peut faire du Kir au sirop de sureau, du vin pétillant de fleurs.

Les baies servent à faire des colorants bleus ou violets, les bouchers s'en servent pour marquer les viandes, et d'autres colorants à base de sureau sont utilisés pour colorer naturellement les boissons. On peut l'utiliser pour teinter les tissus ou pour nos encriers. Comme beaucoup de fruits violets, elles ont des propriétés antioxydantes importantes.

Les feuilles séchées peuvent remplacer le tabac, il suffit alors de fabriquer une pipe avec un morceau de bois de sureau, car il est possible de retirer facilement la partie spongieuse à l'intérieur.
Quand j'étais enfant dans les années 70, on faisait des arcs avec ses branches droites et flexibles.

Les Anglais plantent un sureau lorsqu'ils s'installent dans leur nouvelle demeure. (le mot anglais est Elder et le mot allemand est Holunder)

En dehors de ces nombreuses propriétés, culinaires, médicinales, ou autres, le sureau est un arbuste magique, l'arbre en fleur abrite une fée dans les légendes anciennes (la fée du sureau d'Andersen), et de nombreuses histoires et contes de campagne existent sur la magie de ce végétal.

Si comme nous ce sujet vous passionne, voici le livre que vous pouvez commander en ligne !

fleurs de sureau

”Le sureau est
un concentré
de campagne“


Vous connaissez sans doute très bien l'odeur de la terre mouillée par une pluie d'été : rien ne peut vraiment reproduire ce parfum, il n'y a que la pluie d'été qui puisse nous transporter ainsi...

Eh bien le vin de fleurs de sureau arrive à capturer dans la bouteille le parfum de la campagne au printemps !
Ce parfum de buisson de lilas, d'orties, de jardin de curé jaillit quand on enlève le bouchon, et avec lui le souvenir et la nostalgie de notre enfance, nos jeux, nos balades... Il est comme un concentré de la campagne !

Art de vivre Contact Mentions légales