Accueil > jardinage > rhubarbe

la rhubarbe

petioles fraichement coupés

La rhubarbe est connue depuis des siècles en Asie pour les propriétés thérapeutiques de certaines des ses variétés (laxative...).

Cette plante vivace géante de la famille des polygonées est arrivée en Europe au 18è siècle. Son origine est située en Sibérie, c'est dire si c'est un végétal résistant au froid. On en trouve néanmoins beaucoup dans nos jardins de campagne tempérés.

luxe campagne

Le mot rhubarbe vient du latin reubarbarum qui signifie "racine barbare".

"Passez moi la Rhubarbe je vous passerai le Séné"

(phrase proverbiale inspirée de Molière, qui signifie faisons des concessions l'un pour l'autre)

recettes pour une santé de luxe

rhubarbe
jeune pousse au printemps

On a affaire à une plante rustique très résistante. Dans un jardin abandonné, au milieu des orties, nous connaissons deux pieds qui ont été planté là par une tante il y a 50 ans, et encore : elle ne les avait pas planté mais elle avait jeté sur un tas de compost des épluchures de rhubarbe qui ont poussé contre toute attente.
Elle vit donc très longtemps et survit peut-être même au jardinier...

Néanmoins, bien qu'elle résite aux conditions climatiques difficiles, et qu'elle présente une longévité exceptionnelle, la rhubarbe est plus productive si elle est bien cultivée, dans un environnement à l'abri du vent, dans un sol riche et humide. Elle a besoin de beaucoup d'eau. Il ne faut pas non plus l'installer à l'ombre des arbres qui lui prendrait son eau, mais dans un lieu ensoleillé.

Elle aime les sols très riches en matières organiques. Pour vos plantations, mettez en terre un fumier bien décomposé. Les plantations se font au printemps ou parfois à l'automne, de préférence par séparation d'un pied en morceaux ayant deux ou trois bourgeons. La reproduction par graines donne parfois de moins bons résultats.
La plante produit une hampe florale qu'il vaut mieux supprimer pour ne pas épuiser le pied.

Il existe au moins 20 variétés de rhubarbes dont certaines sont cultivées comme plantes d'ornement.

Au XIXè siècle, on l'importait de Chine et surtout de Russie, elle était récoltée à Kiatkha en Sibérie, les morceaux étaient suspendus au vent pour sécher rapidement puis elle était transportée jusqu'en France.

Attention, la seule partie qui se consomme dans ce légume ce sont les tiges des feuilles (les pétioles). Le reste est toxique. Les feuilles contiennent de l'acide oxalique.
Oxalis en grec veut dire oseille. C'est d'ailleurs ce même acide qu'on retrouve dans l'oseille, le rumex, la patience sauvage...

On fait de délicieuses tartes et confitures avec les pétioles de rhubarbe, à condition de neutraliser leur acidité. Pour cela on ajoute souvent beaucoup de sucre. Si on utilise la rhubarbe en préparation sucrée, dans de nombreux pays, on la consomme en légume dans des plats salés (elle n'est pas un fruit mais bien un légume d'ailleurs).

tarte à la rhubarbe

La récolte se fait en tirant et en tournant les pétioles pour les séparer du pied. Il ne faut pas en prélever plus de 3 sur 4 pour ne pas épuiser le pied. Attendez que les pétioles soient bien gros (50cm de long). Vous pourrez parfois faire une seconde récolte en septembre.

Il existe des recettes de vin de rhubarbe, j'en ai bu personnellement il y a quelques années, ce breuvage est plein de caractère et très bon.

Les tiges rouges et vertes sont aussi superbement décoratives, vous pouvez en faire des sortes de bouquets intéressants en les mettant dans un gros vase en verre transparent.


Les feuilles de la récolte au jardin
La rhubarbe au potager au printemps
Contact Mentions légales Actuellement : bucolique